Fondation pour le Vivant, il est temps d’agir pour régénérer la Terre !

A l’heure actuelle, les prises de conscience sont enfin intégrées. Il est à présent temps de passer à l’action.

La Fondation pour le Vivant a pour but de soutenir la régénération de la Terre.

Aimer c’est prendre soin, et notre planète a plus que jamais besoin qu’on l’aime. 


Avec vous, nous voulons reforester cette planète, préserver les dernières forêts primaires, mais aussi valoriser, faire connaître et diffuser les savoirs utiles pour régénérer la nature et vivre en harmonie avec tout ce qui constitue le vivant.

Aujourd’hui, l’Amazonie représente l’une des plus grandes urgences planétaires.

Nous faisons le pari qu’ensemble, nous pouvons y planter un million d’arbres.

La plantation d’un arbre issu de semences ancestrales, effectuée avec conscience et avec le soutien des peuples premiers, gardiens des connaissances de la forêt, coûte quinze francs. Au vu de l’urgence, il est important que nous puissions transmettre et que notre société occidentale puisse entendre leurs connaissances afin que les reforestations mises en place par notre civilisation intègrent leurs sagesses.

En nous mobilisant, en offrant un arbre à nos amis, pour les anniversaires, pour chacune de nos fêtes, à chacun de nos clients, à chacun de nos employés, pour chaque naissance, à chaque enfant de la classe, à chaque semaine ou mois de l’année, nous offrons une célébration à la vie, et surtout nous nous offrons un avenir.

La vision à laquelle nous vous invitons à participer

Le but de la Fondation : incarner un nouveau projet de civilisation, une société du Vivant. Durant 15 ans, avec NiceFuture nous avons vulgarisé, créé les rencontres, amené les différents acteurs de la société à discuter autour des enjeux actuels de la Terre.

Aujourd’hui, la reforestation de l’Amazonie et de la Terre constitue notre priorité. Comment ? En sauvegardant des espaces vierges et des forêts primaires, en rachetant des terres pour les générations futures via des fonds publics, le soutien de mécènes ou le financement participatif.
En parallèle, la fondation a également pour but de mettre en place en Europe et chez les peuples premiers des lieux proposant des alternatives de vie. Notre idée consiste à acheter ou à protéger des lieux dédiés aux générations futures qui seraient des lieux de plantation et d’accueil de savoir liés à la Terre. Ils permettront à leurs occupants de vivre en harmonie avec la Terre et feront office d’ « Université du vivant ». En effet, au fil des ans, nombre de pionniers ont acquis des savoir-faire exceptionnels : maisons « Kerterre », jardins jungle, connaissance des plantes, médecines de la Terre, modèles d’économie du vivant, etc. Tous ces savoirs, aujourd’hui explorés de manière intimiste, méritent d’être partagés et diffusés comme un héritage légué aux jeunes générations. Nous voulons donc créer des lieux d’explorations du vivant connectés entre eux, avec les sagesses d’Europe et celles des peuples premiers.

Enfin, nous souhaitons être les acteurs d’une nouvelle façon durable de vivre et d’une société fondée sur des principes éthiques partagés, incluant le respect et l’attention vis-à-vis de tous, l’intégrité écologique, le respect pour les diversités, une économie du vivant et une culture de la paix.
Ces valeurs sont à nos yeux nécessaires à la réalisation de ces projets avec la conscience de la vie. En effet, nous estimons que l’action extérieure et la mise en place de projets ne peuvent se réaliser harmonieusement sans un alignement intérieur de chacun. Car vivre en harmonie avec le vivant  signifie aussi vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres en célébrant joyeusement chaque moment.