Laboratoire du Vivant

Développer un réseau de « laboratoires Vivants », le faire reconnaître par différentes institutions et de partager les Trésors de connaissances qui y sont explorés.
Ces savoirs que l’on trouve chez différents peuples premiers ou dans certains lieux en montagne ou communauté, encore connectés aux plantes, aux traditions anciennes et ré-émergentes aujourd’hui, représentent les fondations sur lesquelles nous pouvons nous appuyer pour construire une société reconnectée au Vivant.

Au fil des années, nous nous sommes mis en lien avec différentes communautés et sites en Europe et chez différents peuples premiers qui proposent différentes manières de vivre dans le respect et l’amour de la nature.
Ces personnes et ces lieux ont découverts, tous à leur manière, comment régénérer la vie, comment redonner de manière exponentielle de la place pour la biodiversité, mais aussi par effet de conséquences, comment travailler autrement, comment se nourrir autrement et comment se soigner avec la nature.
Ces lieux sont des laboratoires uniques, les écoles du futures. C’est dans ces lieux que les savoirs et les sagesses les plus précieuses pour les générations à venir se découvrent et se transmettent à travers l’expérience.

A terme nous voulons proposer aux jeunes de s’engager sur une ou deux années en allant d’un lieu à l’autre pour acquérir ces savoirs liés à la Terre.
Ces lieux permettront à ces jeunes de diffuser les connaissances acquises qui permettent de vivre en harmonie avec la Terre et feront office d’ « Université du Vivant ». En effet, au fil des ans, de nombreux pionniers ont acquis des savoir-faire exceptionnels : maisons « Kerterre », jardins jungle, connaissances des plantes, médecines de la Terre, médecines des peuples premiers de la forêt, gouvernance inclusive, connaissances des énergies de groupes, modèles d’économie du vivant, etc. Tous ces savoirs, aujourd’hui explorés de manière intimiste, doivent aujourd’hui être partagés et diffusés comme un héritage légué aux jeunes générations. Nous mettons donc en lien ces lieux d’explorations du vivant connectés entre eux, avec les sagesses d’Europe et celles des peuples premiers.

Au fil des années, nous nous sommes mis en lien avec différentes communautés et sites en Europe et chez différents peuples premiers qui proposent différentes manières de vivre dans le respect et l’amour de la nature.
Ces personnes et ces lieux ont découverts, tous à leur manière, comment régénérer la vie, comment redonner de manière exponentielle de la place pour la biodiversité, mais aussi par effet de conséquences, comment travailler autrement, comment se nourrir autrement et comment se soigner avec la nature.
Ces lieux sont des laboratoires uniques, les écoles du futures. C’est dans ces lieux que les savoirs et les sagesses les plus précieuses pour les générations à venir se découvrent et se transmettent à travers l’expérience.

A terme nous voulons proposer aux jeunes de s’engager sur une ou deux années en allant d’un lieu à l’autre pour acquérir ces savoirs liés à la Terre.
Ces lieux permettront à ces jeunes de diffuser les connaissances acquises qui permettent de vivre en harmonie avec la Terre et feront office d’ « Université du Vivant ». En effet, au fil des ans, de nombreux pionniers ont acquis des savoir-faire exceptionnels : maisons « Kerterre », jardins jungle, connaissances des plantes, médecines de la Terre, médecines des peuples premiers de la forêt, gouvernance inclusive, connaissances des énergies de groupes, modèles d’économie du vivant, etc. Tous ces savoirs, aujourd’hui explorés de manière intimiste, doivent aujourd’hui être partagés et diffusés comme un héritage légué aux jeunes générations. Nous mettons donc en lien ces lieux d’explorations du vivant connectés entre eux, avec les sagesses d’Europe et celles des peuples premiers.